Entre Lumière et Ténèbres
Entre Lumière et Ténèbres
Administrateurs : Sora
 
 Entre Lumière et Ténèbres  <3Hors RPG<3  */*Fantasialand*/* 

 Article sur "Java"

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Sora
Lumière
Voyageur des Mondes
Sora
6424 messages postés
   Posté le 24-02-2008 à 20:01:55   Voir le profil de Sora (Offline)   Répondre à ce message   http://entrelumieretenebre.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Sora   

La fin de l'année 2004 avait été marquée par les révélations fracassantes sur les "hobits" de l'île indonésienne de Flores, évoqués dans cette rubrique, et qui intéressaient de près la cryptozoologie. Les derniers mois de 2005 ne seront pas en reste avec une autre découverte extraordinaire, cette fois au Mexique, qui risque de boulverser à nouveau l'histoire ancienne de l'homme telle qu'on pensait la connaître.



Immigrés de la préhistoire.
Longtemps, on a considére que le peuplement des Amériques avait été le fait de population venue d'Asie via le détroit de Béring. Les Paléo-Indiens comme on les appelle , seraient arrivés voici environ 12 000 ans et auraient esaimé jusqu'en Amérique du Sud. L'affaire resta entendue jusqu'à ce que l'examen de crânes au Brésil, notamment ceux du site de Lagoa Santa démontre par leurs différences anatomiques avec ceux des Paléo-Indiens qu'il y avait eu probablement un autre courant d'immigration, cette fois plutôt vers l'Amérique du Sud, en provenance de l'Australie et de la Mélanésie pour l'ouest et de l'Afrique sub-saharienne pour l'est. Cette immigration aurait emprunté les routes maritimes naturelles et aurait été sans doute bien plus l'effet du hasard, des vents dominants et des courants marins que celui de la volonté des hommes et des femmes primitifs accrochés à des radeaux de fortune. La preuve maintenant établie que tous les singes d'Amérique du Sud ont une origine africaine, et qu'ils n'ont donc pas pu traverser l'Atlantique que sur des radeaux naturels, vient fermement à la rescousse de la théorie d'un second peuplement humain de l'Amérique du Sud, venu de l'océan.

--------------------
Sora
Lumière
Voyageur des Mondes
Sora
6424 messages postés
   Posté le 24-02-2008 à 20:25:53   Voir le profil de Sora (Offline)   Répondre à ce message   http://entrelumieretenebre.alloforum.com/   Envoyer un message privé à Sora   

Un sacré coup de vieux!

Au fil des ans et des découvertes, l'ancienneté du peuplement des Amériques estimée à 12 000 ans se voit de plus en plus contestée en faveur d'une datation tourant autour de 20 000 ans. Mais, c'est l'été 2005 que la donne change brusquement avec l'affaire des centaines de traces de pieds laissées sur la cendre volcanique de Cerro Toluquilla, près de Puebla, au Mexique. En juillet 2005, la préhistorienne mexicaine Silvia Gonzalès révèle que la datation des sédiments qui recouvraient les empreintes en question indiquent une ancienneté de plus de 38 000 ans! Silvia évoque alors une "bombe archéologique" , et, c'en est bien une! Ce qu'elle ne sait pas alors c'est que la bombe en question s'apprête à passer au stade nucléaire...
Début Décembre 2005, une équipe américano-mexicaine dirigée par Paul Renne publie sur le site Web de la prestigieuse revue Nature un article consacré à la datation des cendres volcaniques sur lesquels ont imprimé les fameuses traces de pas alors qu'elles n'étaient pas encore solidiffiées. Les 2 systèmes de datation utilisés sont parmi les plus performants connus puisqu'il s'agit de la datation isotopique Argon 40/Argon 39 et de l'analyse paléomagnétique. Et là, c'est le choc : les cendres sont vieilles non pas de 38 000 ans mais de 1,3 milliards d'années!!! Les voyages extraordinaires d'Homo erectus?
Les calculs de l'équipe de Paul Renne semblent ne présenter aucune faille et tout le monde s'accorde sur la datation des cendres. Par contre, l'idée que des Homo erectus antérieur de plus d'1 million d'années au premier Homo sapiens se soient retrouvés en Amérique Centrale alors que l'espèce humaine ecnore balbutiante était supposée n'avoir quitté que depuis relativement peu de temps l'Est africain pour aller en Asie et en Europe a quelque chose de vertigineux. Elle embarrasse aussi beaucoup Paul Renne qui tente de la contrer par tous les moyens mais sans exclure totalement que ces traces pourraient être authentiques.
Comme les hommes de Flores, ceux de Cerro Toluquilla vont peut-être faire exploser une fois de plus la chronologie et la géographie des grandes migrations humaines préhistoriques qui ont fait se répandre nos ancêtres sur toute la terre à partir de l'Afrique.
Bien sûr, on n'a pour le moment pas encore découvert le moindre os d'Homo erectus en Amérique, mais les paléontologues savent bien que cela ne prouve rien. Bien sûr, les traces de pas dans la cendre ne pourraient pas avoir été faite par des pieds humains, mais, quand on regarde les photos qui ont été prises, le doute de leur nature devient franchement mince...
Si on admet que des singes aient pu traverser par hasard l'Atlantique il y a des millions d'annes, et en nombre suffisant pour peupler le continent sud-américain, l'idée que les hominidées primitifs aient pu utiliser un mode de déplacement identique en provenance d'Asie est-elle vraiment si insensée?
Après tout, n'a-t-on pas découvert des embarcations primitives fabriquées par Homo erectus datant déjà de 800 000 ans...
A moins que, comme aurait pu le dire Jacques Bergier avec sa malice habituelle :
"Ces traces de pas dans la cendre volcanique préhistorique sont la preuve évidente que Haroun Tazieff savait voyager dans le temps!"

Sources:
Le Figaro du 6 juillet et du 2 décembre 2005 et site www.hominides.com du 5 décembre 2005.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Entre Lumière et Ténèbres  <3Hors RPG<3  */*Fantasialand*/*  Article sur "Java"Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum